Mandriva 2010 spring en approche

Et voila, enfin, la Mandriva 2010 Spring (ou plutôt summer cette fois ci) est dans les tuyaux, pour les early-seeders tout d’abord, puis pour tous dans quelques jours, officiellement le 8 juillet.

Préparez-vous.

Pour faciliter le téléchargement, le plus efficace est comme d’habitude d’utiliser bit-torrent .

Les torrent devraient apparaitre ici : http://torrent.mandriva.com/public/2010.1

_____
François

Mandriva 2010.0 !

Pile à la date prévue, voici la tant attendue Mandriva 2010.0 !mandriva

Tant attendue, parce que les 2 version 2009 étaient à la peine, à cause d’un KDE4 encore a ces débuts.
Alors, voici un cru que s’annonce comme important.

Pour le téléchargement, les miroirs FTP annoncés par Mandriva vont être bien chargés pendant les jours qui viennent. Le plus efficace est le protocole BitTorrent. Mandriva a mis en place un tracker, et il y a pas mal de personnes qui se sont inscrites au programme earlyseeders : elles ont téléchargés les ISO ce matin et sont ainsi prêtes à partager avant le rush.

En fait, c’est vraiment sympa d’utiliser plutôt bittorrent et de partager ce qu’on a téléchargé, ça contribue à une distribution rapide d’énormes quantités de données sans coûter une fortune en bande passante à Mandriva et aux miroirs (Free, Jussieu, RPMFind, CIRIL et l’Université de Strasbourg).

On peut aussi contribuer financièrement, ou en participant à la communauté: Documentation, Traduction, Forums d’assistance, Contributions (il y a quelque chose comme 3500 paquets qui attendent un mainteneur…).

Sur les 1001 façons de contribuer, voyez le Blog Mandriva.

A plus qu’a….  Bon téléchargement !

Edit du soir – espoir : d’après Romain de chez Mandriva, tous les miroirs ne sont pas prêts, les vannes ne seront débloquées que demain matin. Sinon, les impatients peuvent explorer les FTP, quelques-uns sont prêts, mais super saturés.
Donc, le meilleur moyen reste le BitTorrent, ouvert au public.

______
François, earlyseeder qui partage au lieu d’installer…

Laché de bouquetins

Je ne l’utilise pas, elle ne me plait pas, je trouve GNOME moche et mal fichu,
mais aujourd’hui sort Ubuntu version 8.10. 😉

Alors, bon téléchargement aux fan d’Ubuntu.

Après le Bouquetin intrépide, on espère que la prochaine version aura droit à un coup d’after chèvre, parce que le troupeau de boucs dans le serveur FTP, ça doit sentir fort… 🙂

Sinon, mandriva 2009 comporte OpenOffice.org 3.0.0 😉

Finalement, elle est très bien cette Mandriva 2009

_______
François, qui ne sent pas le bouc.

Première installation de Mandriva 2009

Une sorte de galop d’essai…

J’ai lu des choses pas très agréables sur les forums Mandriva avant la sortie de la MDV2009, un manque d’enthousiasme certain, et comme j’avais une machine a installer, j’en ai profité pour installer Madriva One 2009 KDE. L’objectif : avec un PC de récup faible encombrement (Celeron 2GHz, 512Mo, ecran lcd 15″) je vais installer un juke-box pour mon salon, qui servira accessoirement de cadre photo et remplacera avantageusement le vieux lecteur de Cd. Il me restera à faire un peut d’électronique pour piloter la mise en/hors tension de l’ampli, mais c’est une autre histoire.

Mon avis sur Mandriva 2009 est limité car je n’ai pas tout essayé, mais sur ce que j’ai vu, je reste partagé: il y a du bon dans cette version, mais également du moins bon :

  • Du bon :
    KDE 4.1 est joli, les effets (même sans compiz-fusion) sont bien, l’ergonomie est effectivement améliorée comparé à la version 3.5.x,
    Le démarrage du système est + rapide (15s de moins pour booter),
    Le pilote pour les chipset Intel c’est amélioré,
    Le relooking de mcc est réussi, le panneau de contrôle de Mandriva reste un élément valorisant pour cette distribution,
    A chaque version urpmi, le gestionnaire de logiciels s’améliore…
  • Du moins bon :
    KDE 4.1 est plus abouti que 4.0, mais il me manque encore des trucs, et en particulier K3B. Pour une machine dotée d’un graveur, K3B, le meilleur soft de gravure du monde manque à l’appel !
    Amarok 2 n’est pas terminé (encore en bêta d’ailleur) : moins de fonctions qu’avant, quelques bugs, quelques blocages (plus de son, la faute à Pulse audio ou à Amarok ?),
    Certains plasmoïds marchent mal.

Alors, je reste dubitatif…

Franchement, certaines choses sont accessoires, et si on manque de plasmoïds pour l’instant, ce n’est pas la mort. Par contre, mon PC principal a besoin de K3B de même que mon PC professionnel…
Alors, est-ce juste la sélection de paquetages pour la One, ou il n’y a pas de kde4-k3b pour mdv2009 ?

La suite après quelques investigations… sinon, vivement le printemps 😉

Edit : J’ai installé la version Free sur une autre machine. K3B existe, il faut effectivement demander l’installation. Le gestionnaire ajoute les libs de kde3 nécessaires pour faire tourner k3b (de kde3).
OUF ! J’aime mieux ça.

Après quelques jours à découvrir KDE4, je le trouve tellement agréable que je n’attendrais pas le printemps pour passer toutes mes machines en 2009 ! Même ma femme, pas du tout ferrue d’informatique trouve que le pc que je lui ait installé est + joli que le mien. 🙂

Alors c’est ok, je l’adopte.  Viva Mandriva 2009 !

_______
François

Publié dans Informatique, Linux, Mandriva. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

Mandriva 2008 spring – passez à l’heure du printemps

Enfin une bonne nouvelle: la version Mandriva 2008.1 SPRING est disponible !

Chouette. Trop impatient j’avais installé la RC2, je vais pouvoir passer à la version finale, et j’en suis très content, parce que :

  1. Elle arrache cette version !
  2. C’est la dernière évolution de KDE3.5 – très aboutie (même si KDE 3.5 est compliqué dans l’arrière cuisine à ce qu’il parait). Les menus en style Kickoff me sont devenus indispensables.
  3. On peut tester KDE4

La liste des nouveautés est disponible en anglais. Il y a des captures d’écran compréhensibles dans toutes les langues.

Le mieux est d’utiliser BitTorrent avec le client de votre choix (KTorrent, Azureus, µTorrent).

Les torrents sont disponibles à cette adresse : http://torrent.mandriva.com/public/

Reste à choisir la version :

  • 2008.0 : la version précédente.
  • 2008 spring : la dernière version
    • ONE (1 Live Cd installable)
      Un seul Cd amorçable, pour tester sans modifier son système, que l’on peut installer.
      La version ONE contient des pilotes non-libres, ce qui peut-être pratique. D’un autre côté, vous ne pourrez pas facilement compiler un module. Evitez cette version si vous comptez installer VMWare par exemple. Par contre, sur un portable, c’est un bon choix pour avoir la meilleure reconnaissance matérielle.
      Disponible en version KDE ou GNOME avec des version spéciales pour les langues asiatiques.
    • FREE
      La version complètement open-source, dispo en 3 CD (CD1, CD2, CD3), 1 DVD, 1 DVD 64 bits

Si vous ne pouvez pas utiliser bittorrent, téléchargez le ou les fichiers ISO, mais les miroirs vont être bien chargés pendant quelques jours.

A noter une info intéressante au niveau de la réputation de Mandriva.
Il y a toujours des lourdingues qui méprisent Mandriva trop « grand public », pas assez techno, et bla bla bla, comme si c’était la distribution des ménagères de plus de 50 ans, et que pour un jeune, il fallait une distribution dont le nom commence par un U.

Il faut arrêter avec ça.

Ubuntu, c’est bien (les forums sont très efficaces), Debian c’est bien, Suse c’est bien (compiz ça vient d’où ?), RedHat c’est bien. Fedora c’est bien. Même Open-Solaris, c’est surement très bien. Avoir le choix c’est bien. Licence, tarif, financement, moyens, on a le choix. Ce serait peut-être plus simple s’il n’y avait QUE Windows. 😉
Evidemment, lorsqu’on connais bien une distribution, on y est plus à l’aise que sur une autre. Cela ne fait pas de l’autre un navet. La reconnaissance du matériel est différent selon les distributions, en fonction des orientations prises (pilotes propriétaire ou pas, versions stables (plus anciennes) ou presque finales (plus récentes), etc. Je déteste particulièrement les remarques acerbes sur les forums où un crétin déclare : « J’ai essayé la distrib bidule sur mon pécé et le matériel trucmuche n’était pas reconnu, donc elle est complètement nulle cette distribution, je la déconseille ».
Pour la technique, chez Mandriva, ce ne sont pas que des assembleurs de rpm. Le concepteur de K3B est payé par Mandriva. Seules 3 distributions participent au développement du noyau (RedHat, Novell, et Mandriva). Alors oui, je préfère Mandriva, mais je travaille aussi sur d’autres distributions, et le fait qu’un fichier de config soit ici ou là ne change pas grand chose.

Bref, je suis impatient d’installer Mandriva 2008 spring.
Dépèche toi KTorrent, mais dépèche toi… bon je vais augmenter la bande passante dédiée au téléchargement.

______
François, Mandrivien pas raciste.

Pleins la vue avec OpenOffice.org 2.4

eye-candy – pour le plaisir des yeux, ou pour épater la galerie.

La 3D s’invite dans OpenOffice.org 2.4 version linux.

Impress est doté de nouvelles transitions, avec des effets 3d très sympa. Là où les ronchons disent que la 3d est un gadget inutile pour le bureau (compiz-fusion), dans des transitions de diapositives, je trouve que les effets sont indéniablement à leur place.

Donc, vivement que Mandriva 2008.1 Spring sorte, pour que tous puissent bénéficier de ces beaux effets.
En attendant, OOo 2.4 est déjà dans Mandriva 2008.1 RC2 que j’utilise avec plaisir.

Pour les pauvres esclave de la fenêtre qui grince, voici une vidéo:

Quelques infos sur http://www.oooninja.com/

Publié dans Linux, Mandriva, video. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »

installation d’un serveur Linux en Raid1

Parfois, trouver une information fiable, c’est plutôt difficile sur internet. Google est mon ami, mais il m’inonde parfois de réponses sans intérêt. J’ai récemment perdu pas mal de temps pour configurer des serveurs Linux en Raid1, alors, si cela peut vous être utiles, voici, sans prétention, le résultat des recherches qui m’ont été utiles :

Le Raid n’a rien de nouveau, et une nombreuse littérature existe sur la question. Pour les types de Raid: 0, 5, 5, 0+1 ou 1+0, relisez vos cours, ou faites un tour sur wikipedia.
Néanmoins, lorsqu’on passe à la pratique, les choses sont différentes.

Lire la suite »