Où vont les navigateurs web

La sortie de Chrome Linux, de Firefox 3.5beta99, de Safari4 beta et d’Opera 10 beta permet de faire quelques comparaisons et de voir ce que vont donner les navigateurs web. J’ai mélangé les résultats des versions Linux et Windows ainsi que des version officielles et bêta.

Les tests ont été conduits sur la même machine sous Mandriva 2009.1 et XP (double boot).

Voici les résultats « bruts de décoffrage » au test javascrip SunSpider

Le meilleur résultat est le plus rapide !

sunspider javascrip benchmarkRésultat :

  • Internet Explorer 8 s’améliore grandement par rapport à IE7, mais reste loin derrière ses concurrents. Même Konqueror fait mieux, c’est dire 😉
  • l’écart est significatif entre les architectures anciennes d’IE 8 et d’Opera avec les autres. Opera 10 beta rattrape tout juste Firefox 3.0.
  • Firefox 3.5 double sa vitesse javascript par rapport à sa version 3.0
  • Safari et Chrome font course en tête.

Bien entendu, ce n’est qu’un test de la vitesse d’exécution d’un lot de fonctions javascript. D’autres éléments doivent être pris en compte. Il n’empèche que c’est une indication de ce qu’il sera possible de faire du web. En effet, on trouve des bibliothèques toutes faites de javascript permettant de réaliser des applications web étonnantes. Jusqu’à présent, leur seul défaut venait parfois de la lenteur du javascript. On voit clairement que cet inconvénient va se résorber.

Pour le confort d’utilisation et donc la satisfaction de l’utilisateur, le temps de chargement et la gestion de la mémoire jouent beaucoup. Sur ce plan Safari, Chrome et Opera sont très bons.

Pour l’aspect de l’interface, Safari et Chrome sont très bons. Je trouve qu’Opera devrai supprimer la bordure de fenêtre qui jure avec le reste. Depuis Internet Explorer 7, je ne pige pas ce qui passe par la tête des designer de Microsoft. Ils ont voulu faire différent, mais ce n’est vraiment pas une réussite. Firefox reste classique. C’est moins risqué, quoiqu’à la longue cela puisse se retourner contre lui.

Conclusion :

Je pense que Google Chrome va continuer de grimper: belle interface, rapide à démarrer, rapide en javascript, rapide pour le rendu.  Safari a aussi son mot à dire sous Windows, sa part de marché actuelle n’est pas représentative de ses atouts. Firefox va continuer son bonhomme de chemin mais doit continuer d’innover sans tout casser – ce n’est pas simple.

Par contre, qu’Explorer ait encore 70 à 80% de part de marché n’est vraiment pas le résultat de sa « performance« . Le verrouillage du marché a été efficace, vivement que cela cesse.

Edit : Firefox 3.5 RC1 et Epiphany ont été ajoutés.

______
François, nickel-chrome.

Publicités

Windows a encore frappé

Indécrotables !

Comment peut-on faire un si mauvais choix d’infrastructure ?

Des distributeurs de billets (GAB) qui marchent sous windows – le résultat : certains se retrouvent infectés par un malware qui capture les données.

Priez pour que l’anti-virus du prochain distributeur que vous utiliserez soit à jour, et son anti-virus aussi, de meme que son anti-spyware, et que WGA ne bloque pas les mises à jour depuis 6 mois parcequ’il réclame une intervention humaine pour que windows update continue de fonctionner…

______
François.

Publié dans Informatique. 1 Comment »

Chrome Linux !

Mon user Agent :

Mozilla/5.0 (X11; U; Linux i686; en-US) AppleWebKit/531.0 (KHTML, like Gecko) Chrome/3.0.183.1 Safari/531.0

Chromium Linux running on Mandriva 2009.0

Comment l’installer sous Mandriva 2009 ?

Lire le reste de cette entrée »

Publié dans Informatique, Linux, Mandriva. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Bing: le nouveau flop du géant qui s’essoufle à courir après tous les succès

Bing, c’est le bruit de l’argent mit sur la table par Microsoft pour promouvoir son nouveau super moteur de recherche qui va enfin pouvoir détrôner Goggle et son insolent succès… enfin, dans les rêves de Steve, c’est à dire aussi surement que le nouveau Zune va démolir l’ipod d’Apple.

Testons cette merveille :

Aspect : pas moche, ouais. Pas mal pompé chez LE moteur de référence.
L’image de fond sur la page de recherche, bof, je ne voit pas bien pourquoi… mais ça peut plaire.

Mais tout de même :
– Pas de version mobile, circulez, rien à voir.
– L’image du jour (aujourd’hui c’est patagonia pèse inutilement 72ko sur la page d’accueil – soit 4.4 Moi une fois décompressée dans la RAM pour l’affichage)
– L’affichage est « optimisé pour un écran 1024×768. Sur un écran de petite résolution, c’est difficile, sur un écran de grande résolution, l’image est rikiki.

Pertinence : Soit-disant « révolutionnaire », en fait l’algorithme de recherche n’a pas l’air de bien prendre en compte l’aspect international d’internet.
Je m’explique :
Si vous cherchez « Thé vert » sur bing, il supprime « Thé », le confondant avec « the » (le en anglais) qui n’est pas significatif pour une recherche.
Résultat : au lieu de Thé vert, on obtient des réponses pour « vert« , c’est à dire n’importe quoi. Rigolo, mais pas efficace.
Les liens sponsorisés donnent des résultats plus pertinents que la recherche normale. Les recherches associées donnent un résultat cette fois-ci correct, mais autant Yahoo! que Google donnent directement le bon résultat. Le No 3 ne va pas remonter la pente avec ça.

Recherche d’image : donner les résultat sous forme d’un tableau de 7 colonnes x 128 lignes, oups, il faut un peut de RAM pour afficher tout cela.

Recherche vidéo : le survol permet de « voir » le début de la vidéo, en fait la première seconde, ce qui ne sert à rien.

Cartes : seul bon point pour microsoft, la carthographie est rapide, plus précise, et les vu aériennes plus détaillées que chez Google – jusquà la prochaine mise à jour…
Lors du zoom, l’affichage d’un fond noir fait peur, mais sinon, c’est bien.

Fonctionnalités avancées:
Définitions: j’ai lu dans l’aide que l’on pouvait taper define suivi d’un mot pour obtenir sa définition, ce n’est pas vrai. J’essaye définition, et ça marche mieux, mais le premier résultat est une définition tirée d’encarta, l’encyclopédie abandonnée.
Recherche de liens:

Sur bing links http://www.tf1.fr/ donne 840 réponses
Sur Yahoo! links:http://www.tf1.fr donne 180000 réponses
Sur Google links:http://www.tf1.fr/ donne 248000 réponses

Visiblement, Bing travaille sur une indexation du web 295 fois plus réduite que Google.

Conclusion :

Au lieu de dépenser une fortune en publicité, il aurai été plus efficace d’améliorer l’outil. Dans le domaine de la recherche, Google a placé la barre haut, depuis longtemps, et ce n’est pas avec Bing que Microsoft va renouer avec le succès. La pub n’a pas suffit a faire accepter Vista, elle ne suffira pas à renverser la vapeur. C’est la qualité d’un produit qui peut le faire accepter, pas le marketing. Steve peut faire le singe et transpirer autant qu’il veut, ça ne suffira pas…

singe_suant

Donc, malgrès les millions investis, Bing et Zune, par manque d’originalité et d’idées neuves vont continuer de faire maigrir le mamouth.

_____
François
, pas convaicu par Bing