Laché de bouquetins

Je ne l’utilise pas, elle ne me plait pas, je trouve GNOME moche et mal fichu,
mais aujourd’hui sort Ubuntu version 8.10. 😉

Alors, bon téléchargement aux fan d’Ubuntu.

Après le Bouquetin intrépide, on espère que la prochaine version aura droit à un coup d’after chèvre, parce que le troupeau de boucs dans le serveur FTP, ça doit sentir fort… 🙂

Sinon, mandriva 2009 comporte OpenOffice.org 3.0.0 😉

Finalement, elle est très bien cette Mandriva 2009

_______
François, qui ne sent pas le bouc.

Publicités

Le retour des brevets logiciels

Les brevets logiciels sont une imbécilité.

Pourquoi donc ?  N’est-ce pas une bonne chose que de protéger les idées originales de créateurs ?

Oui et non. Présenté comme cela, sans doute. Mais dans les faits, il y a une perversion du système qui conduit au résultat inverse, à cause de la lourdeur des procédures de recours: une grosse entreprise brevète à tout va, y compris des choses triviales, et lorsqu’elle veut nuire à un concurrent, elle l’attaque pour l’usage de ce brevet. Si le concurrent a les reins solides, il conteste le brevet, sinon, il croule sous les frais de justice et n’a plus qu’a s’effacer. Les brevets logiciels tuent l’innovation en renforçant la loi du plus fort.

Une boite brevète l’addition, et plus personne ne pourra compter jusqu’à ce que le brevet soit annulé.

Ridicule ? Exagéré ?

Nous avons du recul dans ce domaine, car l’Europe est la seule région du monde dans laquelle les brevets ne s’appliquent pas sur les logiciels.
De nombreux brevets ridicules ont été accordé aux Etats Unis (consultez le musée des horreurs), et aussi en Europe, où, même s’ils n’ont aucune valeur, l’Office Européen des Brevets les enregistre tout de même.

La racine du problème vient du fait que les bureaux d’enregistrement vivent du nombre de brevets enregistrés, pas de leur qualité.

+ de brevets = + de revenus.

Si le bureau d’enregistrement devait payer une indemnité à chaque fois qu’un brevet est enregistré alors qu’il ne devrait pas (parce que cette technique existe déjà: ce brevet n’est pas une « invention »), le système marcherait mieux. Mais le système des brevets ne marche pas. C’est une plaie.

à la place, le droit d’auteur protège bien plus efficacement l’invention, sans pour autant interdire la création. Voyez d’excellentes explications ici.

Alors pour forcer le passage, l’ Office Européen des Brevets à décider de trancher la question de la brevetabilité des logiciels, en demandant son avis à …. La grande Chambre des recours de l’Office Européen des brevets.

Cherchez l’erreur.

En plus, vouloir « trancher » une question qui l’a déjà été le 6 juillet 2005 par vote au Parlement Européen, n’est-ce pas ce moquer des institutions ?

Récemment, Union Syndicale de l’OEB protestait contre la dérive actuelle.
Et on apprend comment ça marche de l’intérieur : Les examinateurs de brevets ne risquent rien à tout accepter, mais ils peuvent être sanctionnés s’ils refusent un enregistrement.

Alors, que cache ce nouveau rebondissement ?

_______
François

Publié dans Informatique. Étiquettes : . Leave a Comment »

Première installation de Mandriva 2009

Une sorte de galop d’essai…

J’ai lu des choses pas très agréables sur les forums Mandriva avant la sortie de la MDV2009, un manque d’enthousiasme certain, et comme j’avais une machine a installer, j’en ai profité pour installer Madriva One 2009 KDE. L’objectif : avec un PC de récup faible encombrement (Celeron 2GHz, 512Mo, ecran lcd 15″) je vais installer un juke-box pour mon salon, qui servira accessoirement de cadre photo et remplacera avantageusement le vieux lecteur de Cd. Il me restera à faire un peut d’électronique pour piloter la mise en/hors tension de l’ampli, mais c’est une autre histoire.

Mon avis sur Mandriva 2009 est limité car je n’ai pas tout essayé, mais sur ce que j’ai vu, je reste partagé: il y a du bon dans cette version, mais également du moins bon :

  • Du bon :
    KDE 4.1 est joli, les effets (même sans compiz-fusion) sont bien, l’ergonomie est effectivement améliorée comparé à la version 3.5.x,
    Le démarrage du système est + rapide (15s de moins pour booter),
    Le pilote pour les chipset Intel c’est amélioré,
    Le relooking de mcc est réussi, le panneau de contrôle de Mandriva reste un élément valorisant pour cette distribution,
    A chaque version urpmi, le gestionnaire de logiciels s’améliore…
  • Du moins bon :
    KDE 4.1 est plus abouti que 4.0, mais il me manque encore des trucs, et en particulier K3B. Pour une machine dotée d’un graveur, K3B, le meilleur soft de gravure du monde manque à l’appel !
    Amarok 2 n’est pas terminé (encore en bêta d’ailleur) : moins de fonctions qu’avant, quelques bugs, quelques blocages (plus de son, la faute à Pulse audio ou à Amarok ?),
    Certains plasmoïds marchent mal.

Alors, je reste dubitatif…

Franchement, certaines choses sont accessoires, et si on manque de plasmoïds pour l’instant, ce n’est pas la mort. Par contre, mon PC principal a besoin de K3B de même que mon PC professionnel…
Alors, est-ce juste la sélection de paquetages pour la One, ou il n’y a pas de kde4-k3b pour mdv2009 ?

La suite après quelques investigations… sinon, vivement le printemps 😉

Edit : J’ai installé la version Free sur une autre machine. K3B existe, il faut effectivement demander l’installation. Le gestionnaire ajoute les libs de kde3 nécessaires pour faire tourner k3b (de kde3).
OUF ! J’aime mieux ça.

Après quelques jours à découvrir KDE4, je le trouve tellement agréable que je n’attendrais pas le printemps pour passer toutes mes machines en 2009 ! Même ma femme, pas du tout ferrue d’informatique trouve que le pc que je lui ait installé est + joli que le mien. 🙂

Alors c’est ok, je l’adopte.  Viva Mandriva 2009 !

_______
François

Publié dans Informatique, Linux, Mandriva. Étiquettes : , , , . 2 Comments »

Y’en a des qui…

Y’en a des qui commencent à comprendre où est leur intéret :

  • Adobe, a bien compris que Microsoft voulait les planter avec Silverlight (ou sa version 2).
    Alors Flash 10 sort simultanément pour Windows, MacOSx et Linux ! Cool. Manque plus que la version 64bits.
  • Real, en chute libre depuis longtemps, a bien compris qu’ils ne pouvaient se permettre de négliger personne : Real player 11 pour Linux est dispo. Est-ce que cela peut changer quelque chose ?
    En tout cas, ils doivent bien regretter d’avoir fait partie de « l’écosystème » Microsoft, qui les a laminé en installant de force Media Player.

Et d’autre qui passent à côté

Pour ma part, je dois encore tester Mandriva 2009.

_______
François