Zones d’ombres pour silverlight

Tient, une pub Microsoft sur visual studio 2008, on me propose d’en savoir plus, je clique.

Je tombe sur un site qui me propose à chaque page de télécharger silverlight… soyons fous: j’accepte … et puis … rien.

Ah oui, le client riche c’est pour Windows et MacOS, mais Linux n’existe pas, donc, pas de client. Bon, ça doit être le résultat de la nouvelle politique d’ouverture et d’interropérabilité.

Comme je sais que j’existe, je continue mon exploration, et quasiment la seule chose que je peut consulter c’est la licence. Vous l’avez lue ? Surement pas, comme 99,99% des gens.

Alors, pour les curieux, voici quelques extraits, la version originale est là.

3. En installant le logiciel et en ne refusant pas d’utiliser cette fonctionnalité, vous consentez à ce que Microsoft recueille certaines informations et au téléchargement et à l’installation automatiques de mise à jour.

Juste avant, il est question d’ip, de version et langue d’os et de navigateur, ce qui est normal pour une mise à jour, mais pourquoi ce flou après coup ? Quelles sont ces certaines informations ?

Plus grave :

4. LA LICENCE DE CE PRODUIT VOUS EST CONCÉDÉE D’APRÈS LES TERMES DE LA LICENCE DU PORTEFEUILLE DE BREVETS DE VC-1 DANS LE CADRE D’UNE UTILISATION PRIVÉE À BUT NON COMMERCIAL PAR UN CONSOMMATEUR POUR (A) L’ENCODAGE DE VIDÉO SELON LA NORME VC-1 (« VIDÉO AU FORMAT VC-1 ») OU (B) LE DÉCODAGE DE VIDÉO VC-1 ENCODÉE PAR UN CONSOMMATEUR ENGAGÉ DANS UNE ACTIVITÉ PRIVÉE À BUT NON COMMERCIAL
J’en conclus qu’on ne peut utiliser silverlight au travail – pas cool. Bien entendu, cela ne concerne que la fonctionnalité vidéo mpeg vc-1, ou son implémentation dans wmv, mais quel utilisateur va se souvenir qu’il peut faire telle opération et pas telle autre ? Est-ce bien raisonnable en 2008, un client riche interdit de vidéo ? D’ailleurs, la FAQ et les pages produits vantent les possibilités vidéo (HD 720p), qui sont par ailleurs interdites d’usage par la licence, dans certains cas – lisez bien pour comprendre.
Voila qui est finalement assez peut user-friendly.

Finalement, je pense que Flash a encore plein d’avenir.

Il faudrait juste qu’Adobe se magne avec la version 64bits. Parce qu’on nous vends des machines 64bits depuis un moment, mais les utiliser avec un OS et des logiciels 32bits, je ne voit pas bien l’intérêt. Au moins sous linux il y a nspluginwrapper, mais ça reste un pis-aller.

NB: ceci n’est pas un poisson d’avril😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :