Souvenirs, souvenirs…

Ecouter dans sa voiture un CD-RW contenant 10 ou 15 albums en mp3, pourvoir essayer et travailler avec des logiciels incroyablement performants et complexes sans craindre les virus et les mouchards, le tout pour rien, s’envoyer des photos numérisées en quelques clics, concevoir des applications réseau multi-utilisateurs réactives utilisables par toute l’entreprise sans rien devoir installer sur les postes clients… la technique a sérieusement évoluée ces dernières années.

Mais d’où sont venues ces innovations, ces progrès pour l’utilisateur ?

  • Sans le mp3 (et Real), on en serait encore aux fichiers wav monstrueux.
  • Sans Netscape et le web, on utiliserait encore des images BMP
  • Sans Apache, Perl, PHP, on en serait encore aux bricolages en visual basic (voire delphi) et aux problèmes réseaux (Ahhh, les verrouillages de fichiers selon Microsoft, quelle plaie).
  • Sans MySql, le SGBDB serait encore un luxe réservé aux gros budgets.
  • Sans Firefox, Thunderbird, le web appartiendrait exclusivement à un éditeur.
  • Sans GNU/Linux pas de Live-Cd, pas de systèmes d’exploitation dupliquables, au point d’obtenir la puissance de traitement de google, ou les volumes transmis par Akamai.
  • Sans VMWare, Xen la virtualisation n’existerait pas, on en serait encore à virtual pc

Alors clairement, vive la concurrence.
Les grandes idées, les innovations réelles, il n’y en a pas des masses qui viennent de l’Editeur de logiciels N°1 : le gros de Redmond est plus intéressé par le cours de ses actions que par ces clients.

Ah, si, il y a quelques techniques mises au point par Microsoft dont on a pu bénéficier :

  • Des écran bleus du meilleur effet,
  • Des reboot réguliers,
  • Des installations de logiciels impossible à annuler rendant nécessaire l’effacement complet du disque,
  • Le dumping destiné à assassiner la concurrence, et ça marche (Netscape RIP),
  • Le FUD à outrance et les manoeuvres les plus basses,
  • L’enfermement des clients dans des produits non standardisés impossible à faire coopérer avec d’autres avec nécessité de payer des mises à jour n’apportant aucun changement,
  • Le html pour les nuls (devenez bouchers du code en 3 jours avec Frontpage),
  • La nécessité de défragmenter son disque dur parce qu’on ne sait pas gérer un système de fichiers autrement qu’en mode puzzle de chez goret,

Sans Microsoft, je crois que l’informatique aurait avancé plus vite.

Wahou, qu’est-ce que ce serait !

______
François.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :