Le web 2.0 en entreprise

Le web 2.0, c’est le web, bien utilisé. Rien de révolutionnaire, juste la possibilité pour tout un chacun d’utiliser son navigateur en lieu et place d’une application cliente spécifique.

Avantages:

  • accessible sans avoir besoin du dit logiciel client. De chez soi, de n’importe où: le navigateur web est le client universel.
  • pour administrer, c’est tout de même une belle simplification, parce que parfois, dans le client-serveur, le client est particulièrement mal fichu et demande du travail lourd d’administration (paramétrage, mise à jour, dépannage).
    Ici, l’administration est centralisée.

Certaine applications sont populaires, et je ne vais pas en faire la liste ici. Je vais uniquement lister ce qui concerne les applications web 2.0 qui me sembles séduisantes pour l’entreprise.
La différence ?
Les données d’une entreprise sont précieuses, il est vraiment audacieux de les confier à un tiers, fut il solide. Bien entendu, on peut imaginer des conceptions sophistiquées avec les données éclatées (à la bit-torrent) et enregistrées sur de multiples sites, mais ça reste compliqué. Louis Naugès parle d’intranet privatifs hébergés dans 18 à 24 mois – on verra.

En attendant, il existe des solutions disponibles aujourd’hui, offrant aux entreprises qui le souhaitent des outils modernes à installer en interne.

Voici donc quelques domaines webdeux-izables dès aujourd’hui.

Partage de connaissance, documentation.

Faites un geste pour la nature, adoptez un wiki !
Pratique et facile à vivre, un wiki est un moyen aisé de partager des informations.
La limite: savoir structurer les connaissances.

En tout les cas, lorsque je suis en déplacement dans une agence, un coup de navigateur, et j’ai toute la doc technique disponible sans devoir me trimbaler des kilos de docs. J’ai juste besoin d’un login et mot de passe.

Publication informelle internet ou intranet

Un CMS ou un outil de blog remplace avantageusement la méthode archaïque consistant à éditer des pages web avec un outil dédié (dreamweaver ou nvu) se basant sur des modèles.

Là aussi, c’est simple à installer et facile à vivre. Pas besoin de consacrer du budget pour ça. Une fois la présentation fixée par un gabarit les utilisateurs sont autonomes.

Travail collaboratif (messagerie, carnet d’adresse et agenda)

Alors là, on touche à un gros morceau… et on voit ce que veut dire web 2.0

Jusqu’a présent, le groupware via le web restait trop limité. Pour un webmail c’est possible, mais dès que l’on veut un agenda, ça devient plus difficile.Si vous avez testés phpgroupware ou open-xchange vous avez surement remarqués que sans glissé-déplacé et autres bricoles, l’interface web reste trop frustre pour les utilisateurs, même si les logiciels pré-cités sont bien.Zimbra

Heureusement, il y a mieux: Grace à Zimbra, l’espoir renait !

Un peut trop enflammé ? Peut-être, n’empêche que:
C’est dispo en open-source, et c’est très user-friendly.
C’est présentable à vos collègues, vraiment.

Bon, ce n’est pas fait en php-mysql : il faut un serveur dédié pour cette application en java/tomcat.
Mais en entreprise, le coût du matériel reste très abordable. Testez la machine virtuelle toute faite vous verrez bien. Et encore, ce n’est pas la dernière version.
Les forums sont réactifs, on y trouve même une version française de bonne facture (et pour pas un rond).
L’installation sur RedHat 4 est très facile (par contre j’ai capitulé sur Fedora5:-( ).

En guise de conclusion.

Si vous êtes sur le point de mettre à jour ou de revoir une application, il semble que c’est le moment ou jamais de voir si une de ces applications web correspond à vos besoins. Avant d’investir dans une solution structurellement obsolète prenez un moment pour tester.

Si je pense à d’autres domaines, je viendrais ajouter des compléments à l’article. Les suggestions sont les bienvenues dans les commentaires.

François.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :