La valeur n’attend pas le nombre des années

C’est ce que disait Corneille.Frampton comes alive !

Appliqué au monde d’aujourd’hui, ça pourrait donner :
Le résultat ne dépend pas uniquement des moyens mis en oeuvre.

Ce matin, j’ai ré-écouté un album enregistré en 1976, le fameux Peter Frampton : Frampton comes alive !

Quelle pèche, et surtout quel son !

Juste après « Jumping Jack Flash« , je change d’album et je lance U2 « angel of harlem »

… et là, déception !
La chanson est magnifique, la prise de son propre et nette, mais le résultat reste pitoyable: la batterie et les cuivres son en mono ou quoi ? Qui à mixé cet album ???

C’est tout même dommage: en 2002, U2 avaient de quoi se payer les meilleurs pour réaliser ce disque, mais là, c’est, à mon sens, un ratage terrible.

Alors franchement bravo à Peter Frampton et a ceux qui ont réalisés cet album mythique.
30 ans après, ça le fait toujours !

Pour la peine, vous pouvez visiter le site de Peter Frampton (flash requis). Si l’album n’a pris une ride, le guitar-hero, lui, à perdu ces cheveux, je me sens moins seul🙂

François, guitariste de salle de bain

Publié dans Musique. 1 Comment »

Une Réponse to “La valeur n’attend pas le nombre des années”

  1. Wilco Says:

    Hey there

    Thanks for this great post it was just the missing info that i needed for my study

    I have bookmarked your site in the hope that you will bring more of this great stuff to the table

    Greets

    Wilco Breens


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :