Get the facts II

Les trolleurs les plus prolixes n’auraient même pas oser sortir une telle déclaration, les plus paranoïaques restaient prudents grâce au conditionnel de réserve, mais voilà, c’est dit, c’est clair:
Microsoft a financé SCO dans son action judicière contre IBM au sujet de Linux,
en accusant IBM d’avoir intégré dans le code source de Linux des portions non libres d’Unix.

C’est en tout cas ce qui ressort de la déclaration sous serment de Mr Larry Goldfarb de chez BayStar qui a servi d’intermédiaire discret.
Tout cela est disponible en anglais chez Groklaw.

Les meilleurs morceaux ont été traduits par Tristant Nitot, une lecture édifiante de plus au palmarès du Standblog.

C’est un milieux de gentils, l’informatique à ce niveau, non ?

Enfin, Get the facts, ça peut aussi marcher dans l’autre sens : les faits montrent comment est µsoft : 10 élevé à la puissance -6

François, barman du soir – espoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :